Réussite en entreprise

10 erreurs de management à éviter

Diriger et encadrer une équipe, et faire en sorte qu’elle atteigne les objectifs n’est pas une tâche facile. Le manager doit prendre en compte plusieurs éléments afin de stimuler la productivité des salariés et toujours améliorer les rendements de l’entreprise. Le manager est celui que tout le monde regarde. Il doit, autant que possible, éviter de commettre certaines erreurs.

Voici 10 erreurs de management à éviter

1. Ne pas être organisé

Le manager doit s’occuper de plusieurs tâches à la fois, comme la gestion et la motivation de l’équipe, conduire la stratégie de l’entreprise et la gestion de l’allocation des ressources. Il doit ainsi savoir distinguer les priorités et les tâches qui peuvent être suspendues.

2. Ne pas construire un lien de confiance avec ses collaborateurs

Créer un lien de confiance avec son équipe est nécessaire pour que la collaboration se passe bien. Les salariés doivent pouvoir compter sur le manager. Ce dernier doit être prévisible, il doit montrer l’exemple et se préoccuper des besoins de son équipe.

3. Ne pas donner des retours réguliers

Grâce aux feed-back, le manager valorise le travail de ses collaborateurs. Des retours réguliers permettent de renforcer les pratiques qui marchent et de changer celles qui ne sont pas efficaces. C’est aussi une occasion pour encourager les efforts fournis.

4. Ne pas faire évoluer son équipe

Pour être plus épanouis, les collaborateurs ont besoin d’évolution. Le manager doit donc être à l’écoute des salariés sur leurs besoins de développement professionnel. Les formations sont nécessaires pour que les collaborateurs améliorent leurs compétences et leur créativité.

5. Ne pas tenir sa parole

Le manager doit tenir ses engagements pour gagner la confiance de son équipe. Le plus grand risque, si le manager ne tient jamais sa parole, c’est que ses salariés ne le suivent plus, voire quittent l’entreprise.

6. Ne pas savoir déléguer

Certains managers qui sont trop perfectionnistes ou qui n’ont pas confiance aux compétences de ses collaborateurs veulent s’occuper de tout. Or, cela peut entraîner des retards dans les projets, ainsi qu’une frustration au niveau des collaborateurs.

7. Ne pas montrer de la reconnaissance

Ce que les collaborateurs font n’est pas un dû. Le manager doit ainsi montrer sa gratitude pour la réussite d’un projet, pour les efforts qu’un collaborateur a fournis, pour sa progression, ou pour le salarié en tant que personne. Attention, la reconnaissance n’est ni de la flatterie, un faire-valoir. Elle doit être authentique et sincère.

8. Diriger ses salariés de manière uniforme

Il faut que le manager connaisse les compétences de ses collaborateurs, mais également leur personnalité. Il doit ensuite considérer ces éléments lorsqu’il attribue les tâches et les missions. Par exemple, un salarié peut ne pas être à l’aise pour les tâches en front office. Mais il est doué pour les projets qui nécessitent une grande analyse.

9. Ne pas fournir à l’équipe tous les éléments nécessaires pour la réussite de leurs missions

Pour travailler dans de bonnes conditions, les collaborateurs doivent évoluer dans un espace de travail agréable et stimulant, avec des matériels et outils en bon état. Il ne faut pas hésiter à demander directement aux salariés leurs besoins.

10. Fournir des objectifs inaccessibles

Pour stimuler la motivation de l’équipe, il faut veiller à ce que les objectifs fixés soient clairs et compréhensibles, mais aussi réalisables. La démesure peut conduire à la déception des collaborateurs.

Vous pourriez également aimer...