Développement business

Les 5 qualités essentielles d’un bon manager

Être un bon manager s’apprend au fil des années et des expériences. Néanmoins, quelques qualités sont requises pour exercer pleinement ce métier, découvrez lesquelles.

Penser de manière positive pour maintenir la motivation de l’équipe

Un bon manager sait rester positif et optimiste dans n’importe quelle situation. Il représente le levier du groupe. D’ailleurs, l’humeur des membres repose en totalité sur son humeur. C’est la raison pour laquelle cet état d’esprit est essentiel pour le bon fonctionnement du travail. Cette qualité semble facile à première vue. Cependant, le manager, ayant ses forces et ses faiblesses, peut être amené à se mettre en colère ou à être effrayé. Il est capital de rester positif en toutes circonstances afin de dynamiser et de motiver le groupe.

Être pragmatique face à n’importe quel problème

Le manager est souvent considéré comme l’homme de la situation au sein de l’entreprise. Les employés ont tendance à se tourner vers lui pour n’importe quel problème relatif aux tâches quotidiennes. Seulement, résoudre des problèmes à longueur de journée risque de l’épuiser rapidement et de l’empêcher de se concentrer sur d’autres tâches. C’est pourquoi le manager accompagne ses collaborateurs à trouver des solutions à leurs problèmes. Le côté pragmatique du manager se développe par une bonne compréhension de son domaine, une connaissance de ses employés et un développement de ses compétences humaines.

Être courageux en toutes circonstances

Le manager s’arme de courage, car il constitue le porte-parole de la direction et des employés. Il s’apparente à un trait d’union entre les salariés et les dirigeants. Il lui incombe de transmettre les informations aux deux parties. Seulement, les nouvelles peuvent être bonnes ou mauvaises. Annoncer une bonne nouvelle est facile, voire agréable, mais il en est autrement pour une mauvaise nouvelle. C’est pourquoi le courage est une qualité essentielle chez le manager. Il doit faire preuve d’attention, car la rétention d’informations provoque des rumeurs et des malentendus. Le courage est également nécessaire pour recadrer les employés, faire face aux imprévus, prendre des risques et accepter les critiques.

Savoir déléguer et faire confiance à tous les employés

Faire confiance à un employé est souvent difficile, voire impossible pour le manager. Certains essaient tant bien que mal d’octroyer un peu de confiance, d’autres prennent l’habitude de surveiller systématiquement les salariés. Le manager doit être capable de faire confiance, de déléguer certaines tâches et de responsabiliser les employés. Si le manager éprouve des difficultés à faire confiance, il pourra commencer par organiser des ateliers en vue de placer ses collaborateurs en situation. Dans ce cas, le manager peut surveiller et contrôler les actions des collaborateurs.

Rester disponible et se montrer prévenant

C’est au manager que les employés confient leurs inquiétudes, leurs doutes, leurs idées et leurs opinions. Les dirigeants font appel aux cadres pour faire part d’une information importante ou de quelques remarques. Pour toutes ces raisons, le manager reste à l’entière disposition de ses collaborateurs. Par ailleurs, ce professionnel prend compte de la vie privée de ses employés. Sans trop s’impliquer dans leur vie familiale, le manager reste au fait des nouvelles de leur contexte familial. De cette manière, il peut comprendre et mieux se rapprocher de ses collaborateurs.

Vous pourriez également aimer...